• Le Podcast Du Retail

#6 Bertrand Leseigneur, CEO SoParticular à NY pour PLANET RETAIL

Dernière mise à jour : 9 nov. 2020


Nouveau format de podcast avec cette carte postale PLANET RETAIL, envoyée par Bertrand LESEIGNEUR, depuis New York.


Décryptage de l'actualité du paiement à l'heure du Covid, découverte de concepts magasins remarquables, et une actualité politique qui s'invite dans le paysage du retail et des marques.




Dans cette fenêtre audio sur l'actualité Retail américaine, vous y découvrirez :


1/ La transformation du paiement dans le retail, avec l'illustration de nombreuses start-up de la FinTech :


En raison de la pandémie, de nombreux retailers, mais aussi des restaurants ou des bars se tournent vers les fintechs pour proposer des solutions de paiements différentes et parfois plus sûres pour le client.

Le Covid a ainsi précipité certains commerces vers des solutions sans paiement en espèces pour conserver une distanciation sociale lors du processus de paiement et les contacts avec des billets par exemple.

Un des grands vainqueurs est Venmo.

A l’origine, Venmo est une application mobile permettant de payer un ami qui aurait pris en charge la facture d’un restaurant par exemple. Depuis l’appli, vous pouvez sélectionner cette personne qui possède aussi l'application mobile et lui envoyer ce que vous lui devez.


Depuis quelques mois, des magasins, des restaurants et des bars se mettent à utiliser Venmo pour recevoir des paiements. En magasin, au moment de payer, on vous propose de payer en allant sur votre compte Venmo et en sélectionnant le compte du lieu ou en vous montrant un QRcode qui ouvrira la page Venmo avec le montant à payer.


Simple et efficace, l'enseigne CVS (l'équivalent d’un Monoprix avec la partie pharmacie en plus) va maintenant accepter les paiements par Venmo en magasin. Ce qui est très intéressant dans ce système, c’est que lorsque l'on procède à un paiement, on donne l’ordre à la banque de transférer un montant sur le compte Venmo, qui ensuite transférera l’argent sur le compte Venmo du bar/restaurant/magasin. Ce qui se passe maintenant, c’est que la banque ne sait plus du tout ce que le client fait, achète, où il va….

Venmo est en train de désintermédier le relai d’informations vers les banques et va récupérer beaucoup d'informations sur les clients, car pour procéder à un paiement sur Venmo, il faut juste mentionner une raison. Cette raison peut être une marque, un emoji représentant la cause du paiement ou une phrase, mais ces informations restent entre les mains de Venmo.


C’est la raison pour laquelle, de nombreuses banques américaines se sont rassemblées ensemble pour créer un concurrent: Zelle.


L’autre vainqueur dans ce domaine est Square, une société Fintech qui s'est initialement spécialisée dans les solutions de traitement des paiements pour les petites entreprises aux États-Unis. C’est aussi avant tout la société de Jack Dorsey, qui est aussi le CEO de Twitter.

Square propose des solutions de paiement sur les canaux physiques et en ligne. La startup a l’avantage d'être présente dans presque tous les secteurs du commerce aux Etats-Unis.

L'énorme avantage de Square par rapport à ses concurrents réside dans sa simplicité.

Le Covid a obligé certains magasins à s'équiper rapidement de solutions de paiement sans contact et Square répond parfaitement à cette demande pour les clients qui payent par carte bancaire notamment.

Ainsi, le vendeur sur un marché peut proposer des paiements par Square en connectant son lecteur de cartes bancaires sur un terminal ou sur son smartphone. On peut ensuite signer sur l'écran, ce qui est beaucoup plus facile à nettoyer après chaque utilisation qu’un terminal de paiement classique avec des boutons pour le code.


Enfin, Klarna est une société suédoise qui explose actuellement, sur le marché américain notamment.

Cette société propose en effet des solutions de paiement notamment sur mobile et permet à ses clients comme Sephora d’offrir une solution de paiement multicanale, sur mobile en ligne mais aussi en magasin. Macy’s a récemment investit dans Klarna et propose maintenant cette solution à ses clients.

Une société à suivre dans les prochains mois.


“La pandémie a accéléré la transformation du paiement aux USA, avec l'adoption rapide de nouvelles solutions issues de la #FinTech par les clients”

2/ Les concepts magasin qui se distinguent pour cet automne 2020 :


Malgré la pandémie, il y a de nombreuses ouvertures de magasins dans New York. Voici 3 concepts de magasins qui ont retenus l'attention de Bertrand.



Le 14eme Whole Foods au coeur du Hudson Yards, un des premiers magasins ouverts à NY durant la crise en Juillet et a donc dû prendre en compte les nouvelles contraintes d'hygiène liées au Covid: des allées plus larges, des produits locaux et pour la première fois à NY des caisses automatiques sans caissières.







CV19 Essential est un concept très intéressant et qui montre bien l'ingéniosité américaine.

«CV19 Essential» vient d’ouvrir au 41 West 35th St.. Le site Web le décrit comme «le premier magasin technologique de New York à proposer des produits pour lutter contre le CoronaVirus et d’autres germes».


Le magasin appartient à Tony Park, qui possède également d’autres commerces dans le quartier coréen de NY. En Mars, alors qu’il travaillait à faire redémarrer ses entreprises pendant le COVID-19, il s’est rendu compte que la ville et ses amis entrepreneurs avaient besoin d’un endroit pour obtenir tous les éléments nécessaires à la «nouvelle normalité» du Covid. Il a tout d’abord commencer à chercher ce qu’il pouvait trouver pour rassurer ses clients quant à la propreté et l’hygiène de ses restaurants et magasins.

Au lieu de mettre ses employés au chômage , il a monté une équipe chargée de chercher ces différents produits (allant du masque, au gel hydro-alcoolique, en passant par des lumières UV portables).

Il recevait beaucoup de demandes de ses amis et collègues restaurateurs…. il a donc décidé d’en faire un magasin, dans lequel on trouve des masques, des solution liquides pour se laver les mains, des tests sanguins, mais aussi des solutions permettant de désinfecter les clenches de porte, des WCs auto-nettoyants et bien d’autres.



Autre ouverture intéressante à New York, le concept Forum by B8ta.

B8ta est dédié aux technologies et aux gadgets, Forum by B8ta s'intéresse à la mode et au “Lifestyle”.


Forum adopte de nombreux principes de b8ta: la curation de produits innovants. Les clients peuvent toujours faire l’expérience des produits avant de prendre une décision d’achat, et les marques reçoivent toujours des données sur la façon dont les clients interagissent avec leurs produits. Mais Forum laisse aussi la main aux partenaires qui peuvent concevoir leur propre espace et ont un contrôle créatif pour organiser des expériences pour les consommateurs:

Qui dit Lifestyle, dit aussi société. Forum s’est associé avec le mouvement “BOM: Black Owned Market”, afin de proposer un espace du magasin dédié à des marques possédées par des Afro-Américain. Le concept communautaire est très fort aux Etats-Unis et le support que les marques proposent aux “Black Owned Businesses” est très apprécié et représentatif de l’intérêt grandissant du public pour les causes sociales.



3/ A quelques jours des élections américaines, l'actualité politique s'invite dans le quotidien du commerce et des marques à New York


C’est la première fois que Bertrand observe autant de messages des magasins, du monde du sport ou des technologies, invitant les américains à aller voter. Sans mettre un candidat en avant, les marques veulent vraiment que les américains puissent aller voter et influencer la future politique américaine. Ainsi la marque Kenneth Cole, qui a pour le moment fermé ses magasins, utilise ses vitrines pour passer des messages politiques sur l’importance d’aller voter et de porter un masque. Le grand écran de H&M à Times Square, diffuse autant de messages liés au besoin d’aller voter que de publicités pour son nouveau manteau à 40$. Uber envoie pratiquement chaque jour à ses clients des messages sur l’importance d’aller voter (et d’y aller en voiture Uber bien sûr).

Le message est clair et le monde du retail veut que ses clients s’engagent dans cette élection.





En savoir plus :

Bertrand LESEIGNEUR vit à NY depuis un peu plus de 11 ans et a créé SoParticular, une société de conseils qui organise notamment des store tours à NY pour des chefs d’entreprise ou des équipes de direction de la grande distribution, de la banque ou des entreprises de services.


Même si les grandes tendances aux US dans le monde du retail sont plus ou moins connues, le fait de voir concrètement les usages, les adoptions locales changent beaucoup l'appréciation d’une technologie en magasin, d’un service ou d’une offre marketing.


Son rôle est d'informer, mais aussi de partager des retours d'expériences, sur son vécu de “new yorkais”.



Enregistré en octobre 2020, avec Marie-Isabelle BRUCO

78 vues0 commentaire